Thèmes Marquer toutes lesDécochez toutes les nouvelles

Actualités Imprimer RSS

Le ministre lituanien G. Landsbergis a présenté à Paris la candidature de la Lituanie au Conseil exécutif de l’UNESCO

Créé 2021.11.10 / Mis à jour: 2021.11.10 22:21
      Le ministre lituanien G. Landsbergis a présenté à Paris la candidature de la Lituanie au Conseil exécutif de l’UNESCO
      Le ministre lituanien G. Landsbergis a présenté à Paris la candidature de la Lituanie au Conseil exécutif de l’UNESCO
      Le ministre lituanien G. Landsbergis a présenté à Paris la candidature de la Lituanie au Conseil exécutif de l’UNESCO

      Le 10 novembre, à la Conférence générale de l’UNESCO, le ministre lituanien des Affaires étrangères Gabrielius Landsbergis a présenté la candidature de la Lituanie au Conseil exécutif de l’UNESCO et au Programme international pour le développement de la communication pour 2021-2025. Dans son discours aux débats pléniers de la 41e session de la Conférence générale de l’UNESCO, le ministre a souligné l’importance du rôle de l’UNESCO dans un système multilatéral.

      « Le mandat unique de l’UNESCO dans les domaines de l’éducation, de la science et de la culture encourage le dialogue entre les pays et permet ainsi de renforcer la paix à long terme, le développement durable et les droits de l’homme », a déclaré le ministre des Affaires étrangères.

      Lors de la présentation de la candidature de la Lituanie au Conseil exécutif de l’UNESCO, le ministre a partagé les domaines prioritaires de la Lituanie. « La Lituanie est candidate au Conseil exécutif de l’UNESCO et souhaite continuer à soutenir une éducation intégrée de grande qualité, encourager le développement de la science, des technologies numériques et de l’innovation, et renforcer les médias et la formation de la société », a indiqué G. Landsbergis.

      Dans son discours, le ministre a souligné plusieurs fois les dangers de la désinformation pour la société tant dans un contexte de pandémie que dans d’autres contextes. Il a indiqué que la Lituanie continuera à défendre la liberté d’expression et des médias et à renforcer la sécurité des journalistes.

      Le ministre a aussi abord les autres domaines d’activité de l’UNESCO : il a souligné la contribution de la Lituanie aux priorités mondiales de l’UNESCO que sont l’égalité des chances et le développement de l’Afrique, il s’est prononcé sur l’importance du patrimoine culturel et il a présenté la nomination de l’architecture moderne de Kaunas pour la liste du patrimoine mondial. Il a également noté l’importance du développement technologique et la nécessité d’appliquer des normes éthiques en matière d’intelligence artificielle.

      À la fin de son discours, le ministre a rappelé que l’UNESCO est une organisation internationale et, si on souhaite qu’elle fonctionne efficacement, la contribution de tous les pays est nécessaire. « Seule une coopération multilatérale, le soutien de tous les États membres et des efforts communs permettront d’atteindre les objectifs internationaux et nationaux », a déclaré le ministre G. Landsbergis.

       

      Recevoir la lettre d’information